6 conseils pour profiter au mieux de vos cours en ligne

Cours en ligne de yoga et Pilates par yoganandini.com

Connexion : ordinateur ou mobile ?

En cette fin avril, après avoir dépasser la cinquantaine de cours en ligne, j’ai eu envie de vous livrer mes reflexions en tant que professeur pour que vous puissiez profiter au mieux de  vos cours en visioconférence.

Bien sûr, il vous faut une connexion internet stable et l’application Zoom (gratuit). Normalement, vous pouvez vous connecter à votre séance via votre mobile ou votre ordinateur. Mais à l’exception de  quelques téléphones comme les Ipads, je vous conseille de vous connecter à partir de votre ordinateur. Avec les mobiles, j’ai souvent des images moins nettes sans compter  l’écran  vertical. Pensez à mettre  votre téléphone en mode paysage.

 

Testez votre matériel !

Malgré mes recommandations,  des élèves se connectent dans mes cours en ligne sans  jamais avoir, au préalable, tester leur système audio et vidéo. N’attendez pas le dernier moment ! Je rappelle que l’application Zoom vous permet de créer votre propre réunion (gratuit) et ainsi de vérifier si l’éclairage de la pièce, l’emplacement de votre tapis vont permettrent au professeur d’avoir une bonne vision. Bien sûr, de son côté, ce dernier doit avoir une webcam et un écran performants Nota : les rares élèves qui m’ont dit ne pas aimer les cours en ligne avaient soit un problème vidéo (ils pouvaient me voir mais pas l’inverse, par exemple), soit leur audio était déficiente, soit ils étaient mal installés, etc.

 

Installer son tapis

Je sais que ce n’est pas toujours facile, mais il est préférable de vous installer dans une pièce bien éclairée où vous pourrez placer votre tapis à environ 1 mètre, 1 mère 50 de votre caméra.  En effet, pour que le professeur vous voie bien, il faut du recul.  Dans des disciplines comme Pilates ou assouplissement/barre où la séance cours se déroule le plus souvent au sol, j’ai une meilleure vision de l’élève quand il est placé perpendiculairement à la caméra (voir photo ci-dessus) ou en digaonal. De plus, il est facile de se tourner de face quand les exercices l’exigent.
Attention : n’attendez pas la dernière minute pour vous installer et rejoindre la réunion, cela prend du temps!

 

L’importance de la tenue

Pour les cours en ligne, la tenue est importante afin que le professeur vous voit au lieux.

Pour que le professeur vous corrige au mieux, la tenue est importante dans les cours en ligne. Il est vrai que dans mes cours en général, je préfère aux tee-shirts vagues un haut moulant qui me permet de mieux vérifier l’engagement du « power house », par exemple en Pilates. Cette remarque est encore plus vraie pour les cours en ligne. Si vous avez des tenues amples, je ne vois pas grand chose. Il en est de même pour les hauts de couleur sombre, même si votre pièce est bien éclairée. Pour les collants, vous pouvez opter pour un collant sombre si votre pièce est bien éclairée.

Le choix du professeur

L’idéal est de pratiquer avec un professeur qui connaît vos « défauts » et vos éventuelles pathologies. Mais vous avez peut-être envie de découvrir d’autres disciplines. Comment s’assurer que le professeur propose un travail de qualité ? Tout d’abord, ce professeur corrige-t-il ou non les élèves ? Donne-t-il des consignes de sécurité ? Propose-t-il des variations pour les élèves en difficulté ? En effet, même si l’on ne discerne pas tout sur l’écran de contrôle, un professeur expérimenté connaît les défauts majeurs de la plupart des élèves quand ils exécutent telle posture ou tel exercice et sera donc à même de proposer des exercices accompagnés de conseils avisés.Nota : j’ai même eu le cas d’une élève — lors une séance où nous étions 14 en ligne — qui m’a affirmé que je corrigeais mieux en ligne qu’en direct ! En réfléchissant à cette remarque, je pense que cela peut-être vrai en cas d’affluence. Effectivement, j’ai une vue d’ensemble à l’écran que je n’ai pas forcément en salle ; parfois, je peux tourner le dos à certains élèves quand je corrige, des piliers peuvent gêner ma vision, etc.

Néanmoins, si vous êtes débutant, il faut être vigilant. Dans le cas du Pilates par exemple, la respiration est-elle adéquate ? Lle « power house » ou gainage bien engagé ?  Pas évident pour un professeur de contrôler avec minutie certains points. De plus, les débutants passent leur séance à regarder l’écran, ce qui nuit à leur alignement et leurs cervicales ! C’est pour cela que je pense que les cours en ligne profitent mieux dans un premier temps aux élèves qui ont déjà l’habitude d’un travail corporel.  Quand aux cours sans professeur, prudence ! J’ai vu des sportifs de haut niveau proposés des exercices sans aucune consigne de sécurité, sans aucun conseil de placement, comme par exemple des pompes sur le carrelage de sa cuisine ! (Bonjour, si vous glissez ou si vous n’êtes pas gainé… ). On peut être très performant dans sa discipline et un piètre professeur.  Ce sont des métiers différents .

 

Investir dans du petit matériel

Si vous avez envie de poursuivre vos cours en ligne parallèlement à vos cours en direct, je vous conseille d’investir dans du petit matériel. Briques, ballon paille, élastique*, anneau, etc. sont des accessoires tout à fait abordables chez D. Pour ma part, il est sûr que je vais poursuivre l’aventure au-delà du confinement et que je proposerai des cours avec des accessoires quand l’ensemble des  élèves sera équipé.
* Les élastiques doivent avoir une longeur de 1 m 70 minimum, sinon plus si vous êtes grands.

 

Lien social

Un aspect non négligeable, surtout en ces temps de confinement,  est l’aspect collectif  du travail et la préservation du lien social. C’est un vrai plaisir de se retrouver ensemble, d’échanger et de partager la séance avec d’autres pratiquants. Bien plus encourageant  et bénéfique que de travailler en solo chez soi.

 

L’avenir des cours en ligne

 En résumé, du fait de de leur moindre coût (de 2 à 4 fois moins qu’une séance parisienne !), du gain de temps(pas de déplacements), de la variété des horaires,  les cours en ligne ont  de beaux jours devant eux. Ils ne remplaceront jamais les cours en direct, mais ils peuvent offrir un complément non négligeable pour développer et entretenir votre pratique (sans régularité, pas de progrès, rappelez-vous… ).

Ainsi, plus d’excuses pour ceux qui me disent ne pas pouvoir s’entraîner seuls chez eux. Désormais, ou que vous soyez, du Groenland aux îles Fidji, gardez la forme toute l’année en profitant des cours en ligne  (planning)

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences ou suggestions dans les commentaires ci-dessous

Partagez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *