Aller plus loin dans les postures…

Aller plus loin dans les postures…

Atelier dimanche 29 mai /11h-13h/25 €

Très utilisé en Pilates et en streching, l’élastique, vécu comme un prolongement du corps, permet en Yoga d’aborder des postures réputées difficiles comme Kapotasana(le pigeon) ou Navasana(le bateau) et d’aller plus loin dans les postures traditionnelles, en permettant notamment une meilleure conscience du travail musculaire associé au lâcher-prise.

Apprendre à préserver et soulager son dos...

Apprendre à préserver et soulager son dos

Le mal de dos, le mal du siècle ? Assurément !
Aggravé par nos nouveaux modes de vie, le mal de dos devient de plus en plus fréquent même chez des personnes jeunes. Il y a les lombalgies, mais aussi beaucoup de tensions dans le haut du dos. Au fil du temps, ces différents problèmes entraînent douleurs, déséquilibre postural, une silhouette tassée et un manque d’amplitude dans les mouvements qui peut devenir invalidant.

Equilibres, un pont entre terre et ciel

Equilibres, un pont entre terre et ciel

Une posture, quelle soit debout ou assise, est toujours ancrée dans le sol. Il convient donc de prendre conscience du premier socle d’appui (en général les pieds, comme dans vrikshasana (l’arbre) ou les mains comme dans kakasana, le corbeau.
S’ancrer dans le sol par toute la surface des pieds et des mains, orteils et doigts bien écartés. Bien appuyer notamment le gros orteil qui a tendance à se soulever et de nous priver de la force musculaire de la face interne de la jambe et de l’index pour les mains. Aspirer le sol par la plante ou la paume pour se propulser vers le sol.

La tenue des postures

La tenue des postures

Pourquoi tenir les postures est-il si important ?Parfois, certaines personnes me disent que le yoga ne « muscle » pas. Je leur montre Dhanurasana (l’arc) et je leur conseille de pratiquer cette posture pendant seulement trois minutes tous les jours et de tâter leurs fessiers à la fin de la semaine !