Qu’est-ce que le Yoga Ball® ?

Postures et Yoga Ball®

Le Yoga Ball® est né de mon expérience personnelle et de mes réflexions de professeur de Yoga et de Pilates. Au fil des années, je me suis aperçue que nombre d’élèves avait de réelles difficultés à effectuer correctement des postures telles que Paschimottanasana (la pince), Sarvangasana (la chandelle),  Chakrasana (la roue), etc.

chameau

Travail de la posture du chameau avec le dos en décharge

En effet, de nombreuses d’asanas requièrent une souplesse de la colonne et une ouverture du bassin que ne favorise pas notre mode de vie occidental. Car, gardons à l’esprit, qu’à la différence d’autres peuples, nous passons depuis notre enfance la majeure partie de notre vie assis sur une chaise !, ce qui provoque au fil des années une raideur des fléchisseurs de la hanche et un tassement de la colonne.

En même temps, en Pilates, j’aimais beaucoup l’utilisation des accessoires et remarquait à quel point ils étaient bénéfiques aux élèves comme à moi-même ! – je notais ainsi une nette amélioration de mes postures après une séance de Pilates ballon. De temps en temps, je suivais aussi des cours de Iyengar Yoga, où l’utilisation d’accessoires est très courante afin d’aider à l’accomplissement des postures.

C’est ainsi que j’ai eu l’idée d’utiliser le ballon suisse — et autres ballons — et de développer des mouvements et des enchaînements spécifiques afin de faciliter la compréhension et l’approche des postures. En effet, grâce à son ergonomie, on peut travailler sur le ballon suisse avec la colonne en décharge, ce qui permet à de nombreuses personnes souffrant de problèmes de dos d’aborder et de travailler les flexions arrière, notamment, en toute sécurité. Concernant ces dernières, on voit souvent dans les cours que ces postures sont difficiles à appréhender. On utilise principalement les parties de la colonne qui sont le plus souples, notamment la zone des lombaires au détriment de parties plus rigides comme la zone entre les omoplates. Avec le ballon, on apprend à bien  répartir la flexion sur l’ensemble de l’arc dorsal, ce qui permet d’optimiser les bienfaits des postures et d’éviter les douleurs du bas de dos.

D’autre part, le ballon suisse développe le sens de l’équilibre et de l’alignement postural, en favorisant nos sensations proprioceptives (prise de  conscience corporelle).  Ceci nous permet de mieux comprendre les forces en jeu dans ces postures très nombreuses en Yoga, d’une manière sensitive et rationnelle.

Le ballon suisse

Le ballon suisse a été utilisé dans les années 60 par une thérapeute suisse (d’ou son nom !) Suzanne Klein Vogelbach, spécialiste des troubles orthopédiques et neurologiques. Le ballon servait, entre autre, à favoriser la stimulation neuro-musculaire et à développer une meilleure coordination des mouvements de ses patients.

Il a rapidement été adopté par les adeptes de la gym, puis du Pilates, tant ses vertus son nombreuses (équilibre, mobilisation des muscles stabilisateurs, renforcement du gainage, développement de la conscience corporelle, etc.). Actuellement, il est même inscrit au programme des sportifs de haut niveau ! Il est également très prisé des adeptes des arts martiaux, du surf ou du SUP (paddle yoga).

Voir cette démonstration époustouflante en MMA :

Chakrasana ou la roue à l'aide d'un ballon.

   Chakrasana (la roue) à l’aide du Yoga Ball

Quelle respiration en Yoga Ball ?

En Pilates, l’expiration se fait par la bouche, alors qu’en Yoga, qu’elle que soit la technique de Pranayama employée, elle se fait par le nez. Au début, selon les exercices, j’employais l’une ou l’autre technique, convaincue par les propos de Blandine Calais Germain dans son livre Respirations que les deux techniques possèdent leurs qualités propres et sont plus adaptées à tels ou tels types d’exercices. Puis, avec la pratique, je me suis aperçue que j’utilisais de plus en plus la technique d’Ujjayi avec fermeture de la glotte et son rauque à l’expiration comme en Ashtanga Yoga. C’est ce qui permet d’aller plus loin dans les exercices, notamment ceux qui demandent le plus de d’énergie, en même temps que cette respiration favorise la tenue de Mula Bandha et Uddiyana Bandha (la mobilisation du périnée et des abdos profonds sur le plan physiologique) et bien sur Jalandhara Bandha (verrouillage de la gorge). A savoir que j’utilise beaucoup la technique des bandhas en Yoga Ball®.

Comme cette technique respiratoire est assez difficile à maîtriser pour les débutants, je préfère pour certains exercices l’expiration avec la bouche, afin de favoriser un meilleur contrôle du flux du souffle et  donc un meilleur relâchement des tensions.

nota : en effet,  contrairement à l’expiration buccale, en expirant par le nez, on ne peut pas faire varier l’intensité du volume du souffle. Vous pouvez l’expérimentez par vous-même.

Mais en Yoga Ball®, comme en Pilates et Yoga, la respiration est au cœur de la pratique, l’initiatrice de tout mouvement 

2/ À côté de séries de mouvements dynamiques,vous retrouverez « des tenues »  de postures comme en Hatha Yoga pour développer équilibre et concentration intérieure.

3/ La séance se termine toujours par une relaxation.

 

nota : on n’est pas obligé d’être un pratiquant de Yoga pour bénéficier des bienfaits du Yoga Ball® !

 

9 commentaires dans “Qu’est-ce que le Yoga Ball® ?”

  1. Peggy Sy. dit :

    Merci Nandini pour cette belle année de Yoga Ball. Grâce à tes explications sur l’importance de la position du bassin dans les postures d’équilibre et les « expérimentations » que nous avons faites sur le ballon, je me sens capable cet été de m’exercer au paddle Yoga! Très bel été à toi

  2. Laurence Dupré dit :

    J’aime beaucoup Nandini, sa joie de vivre, et sa douceur mélangée de dynamisme. Ses cours sont à la fois détendus et très précis, très guidés et expliqués : on comprend le sens des mouvements qu’elle nous demande de faire, et elle sait adapter ce qu’elle demande à notre niveau physique.
    Et ce gros ballon du « yoga ball » est un pur bonheur !

  3. marina L. dit :

    Merci merci merci ! J’ai appris à me réapproprier mon corps grâce aux cours de Yoga Ball de Nandini. J’attends chaque cours avec impatience.
    J’aime cette particularité de Nandini qui décompose de l’exercice afin de mieux le comprendre et de ce fait d’aller chaque fois plus loin sans risque de se faire mal, et du coup de parvenir à aller au bout du bout et de réussir la posture. L’accomplissement est alors total !
    Et je ne parle même pas de sa bonne humeur !

  4. Olivier D.R dit :

    Déjà les vacances et la hantise que mon dos se coince à nouveau, comme l’année dernière. Que me conseillez-vous comme exercices, en sachant que je ne pourrai pas prendre mon ballon suisse avec moi car je vais beaucoup me déplacer ? Merci bien Olivier

    • Nandini dit :

      Marcher, marcher, et encore marcher ! Rappelle-toi, le corps a horreur de l’immobilisme. De nombreuses douleurs du dos viennent du fait que nous restons statiques, la plupart du temps assis. Tu peux compléter par des étirements doux, surtout au lever. Pense aussi aux relaxations en Savasana avec visualisation. Car le plus important pour toi avant d’aborder des postures plus difficiles, c’est d’apprendre à te relâcher avec l’aide de la respiration. Alors marche, respire (je te recommande d’ailleurs la marche méditative en inspirant sur 3 pas et en expirant sur 3 pas) et je suis sûre que ton dos se portera bien. Nandini

  5. Maria-Elena MARTIN dit :

    Bonjour
    Pratiquant déja le yoga et m’intéressant au Pilates , qi gong , travail vocal , danse .. , je souhaiterais participer à un cours de yogaball . Merci de me communiquer toutes infos utiles . Je suis en banlieue parisienne Est ( nord Seine et Marne , à 20 mn de gare de l’Est) .
    belle journée

    Maena ( Maria-Elena )

    • Nandini dit :

      Bonjour Maena,

      Pour l’instant,je propose deux cours de Yoga Ball au studio Keller, le mercredi à 18 h et le samedi à 10h.Attention, comme le cours est vite rempli,il faut absolument réserver sa place sur le site du http://www.studiokeller.com
      Le cours d’essai est à 13 euros.
      Autrement,je donne assez régulièrement des stages.Pour être informé de ces stages, il vous suffit de vous inscrire à la NL.
      nandiniyoga@free.fr
      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas…
      Nandini

  6. Marie-Anne dit :

    Bonjour,

    J’aimerai bien suivre vous cours de Yoga Ball, mais j’ai une hernie discale et, du coup, j’ai dû arrêté les Yoga, mais cela me manque. Est-ce que vous croyez que je peux pratiquer le Yoga Ball, sans risques ? Merci bien Marie-Claire

    • Nandini dit :

      Bonjour Marie-Anne,
      Il est toujours difficile de répondre quand on ne connaît pas la personne. Je travaille déjà avec des élèves qui ont des hernies ou autres pathologies du dos. Il est vrai qu’avec le ballon suisse, on travaille le dos en décharge, ce qui permet un meilleur lâcher-prise, notamment dans les flexions arrière. Mais chaque cas est particulier, donc je pense que le mieux c’est de faire un cours d’essai et nous pourrons voir ensemble si cela vous convient ou s’il faut reprendre avec un cours plus doux, comme l’assouplissement. Nandini

Laissez un commentaire