Qu’est-ce que le Yoga Ball® ?

Postures et Yoga Ball®

Le Yoga Ball® est né de mon expérience personnelle et de mes réflexions de professeur de Yoga et de Pilates. Au fil des années, je me suis aperçue que nombre d’élèves avait de réelles difficultés à effectuer correctement des postures telles que Paschimottanasana (la pince), Sarvangasana (la chandelle),  Chakrasana (la roue), etc.

chameau

Travail de la posture du chameau avec le dos en décharge

Beaucoup d’asanas requièrent une souplesse de la colonne et du bassin que ne favorise pas notre mode de vie. Car, gardons à l’esprit, qu’à la différence des Hindous, nous passons depuis notre enfance la majeure partie de notre vie assis sur une chaise !, ce qui provoque au fil des années, entre autre, une raideur des fléchisseurs et de l’articulation de la hanche et un tassement de la colonne. Et, il est vrai que parfois, on a tendance à « forcer » les postures, toujours notre esprit de compétition bien occidental.

En même temps, en Pilates, j’aimais beaucoup l’utilisation des accessoires et remarquait à quel point ils étaient bénéfiques aux élèves comme à moi-même ! – je notais ainsi une nette amélioration de mes postures après une séance de Pilates ballon. De temps en temps, je suivais aussi des cours de Iyengar Yoga, où l’utilisation d’accessoires est très courante afin d’aider à l’accomplissement des postures.

C’est ainsi que j’ai eu l’idée d’utiliser le ballon suisse et de développer des mouvements et des enchaînements spécifiques afin  de faciliter l’approche des postures. En effet, grâce à son ergonomie, on peut travailler sur le ballon suisse avec la colonne en décharge, ce qui permet à de nombreuses personnes souffrant de problèmes de dos d’aborder et de travailler les flexions arrière, notamment, en toute sécurité.

D’autre part, le ballon suisse développe le sens de l’équilibre et de l’alignement postural, en favorisant nos sensations proprioceptives (prise de  conscience corporelle).  Ceci nous permet de mieux comprendre les forces en jeu dans les postures, d’une manière sensitive et rationnelle.

Le ballon suisse

Avant d’être utilisé en Pilates, le ballon suisse avait été expérimenté dans les années 60 par une thérapeute suisse (d’ou son nom !) Suzanne Klein Vogelbach, spécialiste des troubles orthopédiques et neurologiques. Le ballon était utilisé, entre autre, pour favoriser la stimulation neuro-musculaire et développer une meilleure coordination des mouvements de ses patients.

Il a rapidement été adopté par les adeptes de la gym, puis du Pilates, tant ses vertus son nombreuses (équilibre, mobilisation des muscles stabilisateurs, renforcement de la zone abdominale…). Actuellement, il est même inscrit au programme des sportifs de haut niveau !

Chakrasana ou la roue à l'aide d'un ballon.

   Chakrasana (la roue) à l’aide du Yoga Ball

Quelles différences entre le Yoga Ball® et le Pilates ballon ?

 De nombreux aspects communs et « quelques » différences !

Les points communs :

1/ J’ai toujours enseigné mes cours Pilates ballon avec l’esprit « yoga » : ressenti intérieur, concentration, lenteur et fluidité du mouvement (qui sont des qualités préconisées par Joseph Pilates lui-même qui a beaucoup étudié le yoga et les arts martiaux avant d’élaborer sa méthode), ce qui n’est pas le cas de toutes les discipline qui utilisent le ballon.2/ L’utilisation du périnée ou des bandhas tout au long de la séance (voir articles connexes).3/ La mobilisation des muscles posturaux profonds et l’assouplissement de la colonne.

Différences :

1/ respiration<

En Pilates, l’expiration se fait par la bouche, alors qu’en yoga, qu’elle soit la technique de Pranayama employée, elle se fait par le nez.  Au début, selon les exercices, j’employais l’une ou l’autre technique,confortée par les propos de Blandine Calais Germain dans son livre Respirations que les deux techniques possèdent leurs qualités propres et sont adaptées à tels ou tels types d’exercices. Puis, avec la pratique, je me suis aperçue que j’utilisais de plus en plus la technique d’Ujjayi avec fermeture de la glotte et son rauque à l’expiration. C’est ce qui me permettait d’aller plus loin dans les exercices, notamment ceux qui demandent le plus de d’énergie, en même temps que qu’elle favorisait la tenue de Mula et Uddiyana Bandha (autrement dit la mobilisation du périnée et des abdos profonds).

Comme cette technique respiratoire est assez difficile à maîtriser pour les débutants, je préfère pour certains exercices l’expiration avec la bouche,afin de favoriser un meilleur relâchement des tensions.

Mais en Yoga Ball®, comme en Pilates et Yoga, la respiration est au cœur de la pratique, l’initiatrice de tout mouvement 

2/ À côté de séries de mouvements dynamiques,vous trouverez des « postures » plus tenues pour développer équilibre et concentration intérieure.

3/ La séance se termine toujours par une relaxation.

nota : on n’est pas obligé d’être un pratiquant de Yoga pour bénéficier des bienfaits du Yoga Ball® !

 

2 réponses à “Qu’est-ce que le Yoga Ball® ?”

  1. Maria-Elena MARTIN dit :

    Bonjour
    Pratiquant déja le yoga et m’intéressant au Pilates , qi gong , travail vocal , danse .. , je souhaiterais participer à un cours de yogaball . Merci de me communiquer toutes infos utiles . Je suis en banlieue parisienne Est ( nord Seine et Marne , à 20 mn de gare de l’Est) .
    belle journée

    Maena ( Maria-Elena )

    • Nandini dit :

      Bonjour Maena,

      Pour l’instant,je propose deux cours de Yoga Ball au studio Keller, le mercredi à 18 h et le samedi à 10h.Attention, comme le cours est vite rempli,il faut absolument réserver sa place sur le site du http://www.studiokeller.com
      Le cours d’essai est à 13 euros.
      Autrement,je donne assez régulièrement des stages.Pour être informé de ces stages, il vous suffit de vous inscrire à la NL.
      nandiniyoga@free.fr
      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas…
      Nandini

Exprimez-vous :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *