L’Ayurveda et les « trois » intestins

flore1En décembre 2011, les scientifiques ont fait une découverte incroyable en biologie humaine. Ils ont identifié  trois groupes intestinaux caractérisés par leur propre flore intestinale ou « microbiote » constituée de milliards de bactéries qui apparaissent dès les premiers jours de la vie. À l’instar des groupes sanguins humains, chaque individu, quelque soit son origine ethnique ou géographique, appartiendrait à l’un de ces trois groupes.

Or, la flore intestinale contribue pour une large part au bon fonctionnement de notre organisme et joue un rôle fondamental au niveau du système immunitaire, du métabolisme, du système nerveux* et du vieillissement. Les scientifiques supposent donc que, selon le type de microbiote, on serait plus enclin à développer telle maladie et, qu’en corrigeant notre mode de vie, en particulier l’alimentation, on pourrait prévenir lesdites maladies.
En découvrant l’article de Sciences et Avenir (juillet 2012) sur ce sujet, j’ai tout de suite fait le rapprochement avec l’Ayurveda. Cette très ancienne médecine traditionnelle hindoue qui signifie « connaissance de la vie  » — āyur signifiant « vie » et veda « connaissance » — reconnait trois types « d’humeurs » (tiens donc !) ou dosha selon lesquelles on peut classer les individus : Vata, Pitta, Kapha.
Elle recommande un mode de vie et surtout une alimentation particulière selon le type à laquelle on appartient afin d’harmoniser notre vie avec l’univers.

flore2

Je ne connais pas assez ce domaine pour développer ce sujet, mais comment ne pas trouver une résonance entre ces recommandations vieilles de plusieurs siècles et ces propos du Professeur Willem M. de Vos (Univeristé de Wageningen, Pays-Bas et Université d’Helsinki, Finlande) : « À la différence de notre propre génome, le microbiome — le génome collectif de l’ensemble des microbes intestinaux  — n’est pas uniquement le fruit d’un héritage entre générations : cet organe personnalisé peut être modifié par le régime alimentaire, le style de vie et les antibiotiques. »

L’Ayurveda, une médecine « traditionnelle » ou une médecine, tout simplement ?

 

Article complémentaire :

Partager cet article

Exprimez-vous :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *