Equilibre & Yoga Ball

Pourquoi sommes nous capables de marcher sans tomber ?

equilibre_filNotre système d’équilibration  est constitué de trois piliers : les récepteurs de la plante des pieds, le sens de la vision, et le vestibule de l’oreille interne. C’est l’action simultanée des trois qui nous maintient en équilibre.
Les troubles de l’équilibre peuvent donc avoir de nombreuses causes, telles que la prise de certains médicaments, des troubles de l’oreille interne, neurologiques ou musculaires.
Vous pouvez aussi remarquer que certains jours, on tient moins bien l’équilibre. La fatigue, le stress diminuent nos capacités musculaires et neurologiques.

Les postures d’équilibre en Yoga

Les asanas d’équilibre regroupent des postures debout, assises et des postures inversées, sur les pieds, les mains, les deux, tels que virabhadrasana I,II,III (série des guerriers), vrksasana (arbre), garudasana (aigle), ardha chandrasana (demi lune), natarajasana (danseur), eka pada utkatasana (équilibre sur une jambe), padangusthasana, navasana (bateau), bhujapidasana (posture de la pression sur les bras), tittibasana (luciole), vasisthasana (posture du sage Vasistha ou planche sur le côté), navasana (bateau), bakasana (grue), parsva bakasana (variation de la grue), kakasana (corbeau), eka pada koundinyasana (la pose de l’unijambiste Sage Koundinya), Eka Pada Galavasana (pigeon volant), Mayurasana  (le  paon), sirsasana (posture sur la tête) et leurs différentes variantes… et bien d’autres encore.

Dans le Hatha Yoga classique, ce sont des postures statiques qui exigent endurance mais aussi lâcher-prise, et  concentration mentale.

nota proprioception : pour rappel, nous possédons des capteurs autour des tendons qui transmettent à chaque instant au cerveau des informations sur nos mouvements et notre position sur l’espace. Ce sont en quelque sorte nos septièmes sens.

Un exercice très simple pour prendre conscience de votre proprioception : debout, jambes légèrement écartées, yeux fermés pour mieux ressentir les effets. Privé de votre perception visuelle, vous allez sentir rapidement des micro-oscillations, ce sont les ajustements du corps pour tenir l’équilibre suite aux informations que reçoit le cerveau de vos capteurs proprioceptifs.

Pourquoi travailler son équilibre ?

Au quotidien comme dans le sport, maîtriser son équilibre est primordial pour :

  • Prendre conscience de son corps, et de son positionnement dans l’espace (proprioception)
  • Contrôler ses mouvements, c’est diminuer le risque de blessures aux genoux et aux chevilles.  Quand on trébuche, par exemple, on sait mieux se « rattraper »
  • Avoir une meilleure stabilité et donc produire des mouvements plus efficaces.
  • Améliorer la synchronisation nerfs / muscles.
  • Developper sa Force mentale. La tenue des postures d’équilibre demande beaucoup de concentration. Leur maîtrise renforce le bien-être et la confiance en soi et régule les états émotionnels.

L’objectif du travail de l’équilibre en Yoga Ball sera donc de cibler les muscles profonds par le contrôle postural, le gainage avec l’aide des bandhas, de développer la prise de conscience corporelle et d’améliorer la concentration et le calme mental. L’accent est aussi mis sur le plexus solaire, notre centre de gravité, son renforcement et sa stabilisation à l’aide  du gainage des bandhas et de la respiration.

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, le ballon suisse que nous utilisons en Yoga Ball est extrêmement utilisé par les athlètes de toute discipline pour améliorer leurs performances. En effet, du fait de son instabilité, l’utilisation du ballon est très propice pour développer les qualités inhérentes aux postures d’équilibre. À ce sujet, je ne résiste pas à vous présenter la vidéo de Luc Parreira, expert en arts martiaux. Maîtrise, fluidité du mouvement, un régal.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Exprimez-vous :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *