Vibrez !

Vibrez !

Le corps comme la caisse de résonance de notre vie.
À l’instar d’un instrument de musique, il vibre et enregistre en ses moindres replis chaque instant de notre histoire personnelle, émotions, traumatismes physiques et psychiques, stress, bonheurs. Épaules rentrées, jambes arquées, buste épanoui, mâchoires crispées, le corps parle à notre insu, d’où l’importance d’apprendre à le connaître, à l’aimer, à l’apprivoiser pour dénouer ses nœuds, ses tensions, et par-là même, agir sur notre propre histoire à venir.

Contrôler son mental

Contrôler son mental

Le « Je pense, donc je suis » de Descartes a conforté les Occidentaux pendant des siècles dans la toute puissance du moi, dans l’idée indefectible que nous pensions « librement ». À l’opposé, les neurosciences nous affirment que le cerveau est composé à 90 % d’automatismes inconscients et que nous serions le jouet d’une « machine-cerveau », de ses réseaux neuronaux et des réactions chimiques qui interagissent à chaque moment de notre existence…