Ateliers de cuisine végétarienne de Nandini

Pourquoi des ateliers de cuisine végétarienne ?

Nandini Yoga vous propose des ateliers de cuisine végétarienne à Paris et lors de ses croisières retraites en péniche.Vous avez tous entendu parler des méfaits d’une alimentation carnée tant sur le plan de la santé que sur le plan éthique. Peut-être avez–vous même déjà envisagé de passer à une alimentation végétarienne, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, comment éviter les carences, comment cuisiner ce tofu (si insipide !), employer les légumineuses, les différentes céréales, comment bien remplacer la viande pour obtenir votre ration de protéines, etc. D’ailleurs, combien de protéines par jour nous faut-il ?

 

Ayant abordé avec passion toutes ces questions lors de mes ateliers de cuisine végétarienne sur péniche (voir www.vacancesyoganandini.com), il m’a semblé important de les proposer également sur Paris.

Car, pour être en bonne santé, l’activité physique ne suffit pas ! Mes deux années de Yogathérapie (dont une  part est consacrée à la nutrition) avec Lionel Coudron ont renforcé cette prise de conscience. N’oubliez pas qu’après l’oxygène, la nourriture est notre principal carburant. Il est donc indispensable d’être attentif à notre alimentation pour conserver une bonne santé et renforcer notre système immunitaire qui nous protège des maladies. D’autant plus, qu’en vieillissant, nous absorbons moins bien les nutriments nécessaires à notre énergie et notre bien-être.

Ainsi, en commençant le plus tôt possible à apporter soin et attention à notre alimentation, nous nous assurons un bon vieillissement tant sur le plan physique que mental.

cf : rôle de la bonne santé des intentions sur le mental

Un exemple de l’importance de contrôler son alimentation

Lors de mes cours, afin de prendre conscience de l’importance d’une bonne respiration, il m’arrive de poser la question suivante  : quel est l’organe le plus consommateur d’oxygène ? En fait, peu de personnes savent que le cerveau qui ne représente que 2% du corps humain consomme à lui seul 20 à 25% d’oxygène !

On peut bien sûr développer sa capacité respiratoire en pratiquant des exercices de Pranayama (exercices de respiration yogiques), des activité physique de plein air, du cardio-training, etc.

Mais une bonne oxygénation ne suffit pas ! En effet, vous ne croyez tout de même pas que l’oxygène passe directement de vos poumons au cerveau (quoique parfois on a cette impression lors d’une séance intensive de Kapalabhati !). En fait, l’hémoglobine est la substance dans le sang qui transporte et distribue l’oxygène à tout l’organisme. Et c’est là que l’alimentation entre en jeu. En effet, pour faire correctement son travail (je fais simple), l’hémoglobine a besoin de fer. Or, si vous ne mangez pas de viande rouge, ni d’abats — importantes sources de fer —, il faut veiller à votre taux de ferritine (surtout les femmes). Alors, une idée des meilleurs végétaux riches en fer ?  Heu, les épinards…

On trouve du fer principalement dans la spiruline, le sésame, les noix de cajou, le persil, le quinoa, etc.

Mais il faut savoir que ce fer végétal est moins bien assimilé par l’organisme et qu’il faut  donc consommer des aliments riches en vitamine C comme les fruits et des légumes pour favoriser son absorption. Cela tombe bien,  les végétariens mangent davantage de fruits et légumes que les non-végétariens. D’ailleurs, les études montrent que végétariens et végétaliens ne souffrent pas plus de carences en fer que le reste de la population.

D’ailleurs, dans les pays dits développés, on souffre rarement d’un manque de fer, mais d’un excès de fer !  (plusieurs millions de « carnivores » en Occident ), ce qui favorise les diabètes de type 2, les maladies cardio-vasculaires ainsi que le vieillissement général de l’organisme.

Que l’on soit végétarien ou non, cet exemple illustre bien l’importance de connaître quelques principes de bases en nutrition. On devrait même les enseigner à l’école, car ils font partie des savoirs fondamentaux de la condition humaine. Cela éviterait bien des maladies et soulagerait la Sécurité Sociale !  De plus,  quand vous pourvoyez aux besoins de votre organisme par une alimentation appropriée, il n’est plus nécessaire d’absorber en continu ces compléments alimentaires souvent fort chers et dont on ne connaît pas forcément l’origine.

À noter d’ailleurs que ces compléments alimentaires sont souvent dosés en fer et participent donc à l’excès de fer !

(http://www.lanutritherapie.fr/article/pourquoi-le-fer-en-exc-s-est-dangereux-qui-est-concern-que-faire)

 

Les ateliers de cuisine végétarienne en pratique

Nandini Yoga organise des ateliers de cuisine végétarienne à Paris et dans ses retraites sur péniche. www.yoganandini.comLors de ces ateliers, je vous propose de découvrir (ou redécouvrir) quelques notions fondamentales, de diversifier votre alimentation en y introduisant différentes céréales, légumineuses, fruits secs, épices, mais sans oublier le coté pratique ! Comment les cuisiner ? Les aliments de base à toujours avoir sous la main, les recettes sur le pouce, etc.

A chaque atelier, nous aborderons différents thèmes. Que vous soyez débutant ou non, on apprend toujours quelque chose de nouveau lors de ces ateliers de cuisine.

À savoir que tous les ateliers de cuisine végétarienne se termineront par un plat à savourer ensemble !

 

 

 

Partager cet article

Exprimez-vous :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *